La part à Dieu

La Part à Dieu est un chant de quête de l'aube

Vos voix en numérique:

Tutti:

Soprano:

Alto:

Homme:

 

Chanson de quête de l’Aube, harmonisée par Bernard Lallement

Si vous avez du vin clairet
Donnez-nous en un gobelet

Nous le boirons, nous le boirons
La part à Dieu s’il vous plaît

Nos compagnons sont mal vêtus
Si vieux habits ne voulez plus
Ils les mettront, ils les mettront
La part à Dieu s’il vous plaît

Nos compagnons sont mal chaussées
Si vous avez de vieux souliers
Les chausseront, les chausseront
La part à Dieu s’il vous plaît

Nos compagnons sont mal couchés
Si vieilles paillasses vous avez
S’y coucheront, s’y coucheront

La part à Dieu

  1. (Jadis) Portion d’un repas de fête que l’on réservait aux indigents qui pouvaient la mendier.
    • Autrefois, lorsque les langues étaient chrétiennes comme les peuples qui les parlaient, la part des pauvres s’appelait la part à Dieu, de même que les maisons qui leur servaient de refuge s’appelaient les hôtels de Dieu. — (Charles Sainte-Foi, Les heures sérieuses d’une jeune femme, p. 261, 1864)
    • Les pauvres en profitaient, ils bénéficiaient d’une partie du repas et couraient de porte en porte réclamer la part à Dieu en chantant : […]. — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1895

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 08/02/2020