Tshotsholoza

Tshotsholoza est une chanson populaire traditionnelle d'Afrique australe.

La chanson a été reprise par de nombreux artistes dont Pete Seeger et Peter Gabriel.

La chanson a été popularisée internationalement après la victoire de l'Afrique du Sud lors de la Coupe du monde de rugby à XV 1995 et est devenu un hymne favori en Afrique du Sud lors de manifestations sportives.

 

 

 

Paroles:

 

Tsho-tsho-lo--za /Ku le-zon-ta--ba /

sti-me-la si-phu-m'e South  A-/-fri-ka //(bis)

 

Wen' u-ya-ba-le--ka /Ku le-zon-ta--ba, /

Sti-me-la si-phu-m'e South A-/-fri-ka. //(bis)

 

Tsho-tsho-lo--za /ku le-zon-ta--ba, /

Sti-me-la-si-phu-m'e South A-/-fri-ka. //(bis)

 

Sti-me-la-si-phu-m'e South A-/fri-ka //

Sti-me-la-si-phu-m'e South A-/-fri-ka //

Sti-me-la si-phu-m'e South A-/-fri-ka,/

Si phu-m'e South A-fri-ka-//(ter)


Tsho-tsho-lo--za /Ku le-zon-ta--ba /

sti-me-la si-phu-m'e South A-/-fri-ka //(bis)

Vos voix en numérique!

andante (noire=90)

Tutti:

Soprano:

Alto:

Tenor:

Basse:

Soprano plus:

Alto plus:

Tenor plus:

Basse plus:

 

Les fichiers MUS de Sylvie:

Tshotsholoza tuttiTshotsholoza tutti (1.97 Mo)

Tshotsholoza solo dTshotsholoza solo d (1.96 Mo)

Tshotsholoza a1et2Tshotsholoza a1et2 (1.84 Mo)

Tshotsholoza s1et2Tshotsholoza s1et2 (1.84 Mo)

 

 

(cliquer sur le nom pour ouvrir le lecteur)

Tshosholoza sopranoTshosholoza soprano (1.86 Mo)

Tshotsholoza altoTshotsholoza alto (1.84 Mo)

Tshosholoza tenorTshosholoza tenor (1.86 Mo)

 

 

 

 

Tshotsholoza tdTshotsholoza td (1.85 Mo)

Tshotsholoza adTshotsholoza ad (1.84 Mo)

Tshotsholoza bdTshotsholoza bd (1.85 Mo)

Tshotsholoza sdTshotsholoza sd (1.85 Mo)

 

 

tshotsholoza

Le mot zoulou Shosholoza signifie aller de l'avant ou faire de la place à son prochain, et rappelle également le son produit par le train à vapeur (Stimela) décrit dans la chanson. La chanson a aussi donné son nom à Team Shosholoza, le premier challenger africain de la Coupe de l'America, ainsi qu'à Meyl, la ligne ferroviaire longue-distance d'Afrique du Sud qui part de Le Cap pour rejoindre le nord du pays.

La chanson était généralement chantée pour exprimer les difficultés de travailler dans les mines. Il exprime le chagrin face au dur travail accompli dans les mines. Le mot Shosholoza ou "tshotsholoza!" qui signifie aller de l'avant ou faire place à l'homme suivant, à Ndebele, est utilisé comme un mot d'encouragement et d'espoir pour les travailleurs comme un signe de solidarité. Le son "sho sho" utilise des onomatopées et rappelle le son émis par le train à vapeur (stimela). Stimela est un mot Nguni pour train à vapeur. "Kulezo ntaba!" signifie "vers ces lointaines montagnes"Shosholoza meyl 001

.Stimela , le train à vapeur (maintenant électrifié)..

Shosholoza se réfère en fait à une chanson que chantaient généralement les ouvriers voyageant vers les mines pour passer le temps et exprimer leur chagrin face au dur travail dans les mines d'Afrique du Sud.

 

Shosholoza meyl at quarryLe stimela en rase campagne

Shosholoza meyl routes 2012 svg

Le tracé de Shosholoza Mayl qui traverse l'Afrique du Sud 

le zoulou

Le zoulou est la langue dominante dans la province de KwaZulu-Natal et la langue la plus répandue dans les provinces de Mpumalanga et Gauteng. Le zoulou est de plus la langue la plus parlée d'Afrique du Sud. Il est devenu l'une des onze langues officielles de ce pays après la fin de l'apartheid...

 

La patrie d'origine des Zoulous semble se situer dans la région de la Tanzanie moderne. Leur présence en Afrique du Sud remonte au XIVe siècle. Tout comme les Xhosas qui se sont installés en Afrique du Sud au cours des vagues migratoires bantoues antérieures, les Zoulous ont assimilé de nombreux sons des langues khoïsan, celles des premiers habitants de la contrée. De ce fait, le zoulou et le xhosa ont préservé de nombreuses consonnes à clics (sons qu'on ne rencontre qu'en Afrique australe)...

Le zoulou, comme toutes les langues indigènes d'Afrique du Sud, était une langue orale jusqu'à l'arrivée de missionnaires européens, qui l'ont transcrit en utilisant l'alphabet latin. Le premier document rédigé en zoulou fut une traduction de la Bible, parue en 1883. En 1901, John Dube, un Zoulou du Natal, créa le Ohlange Institute , le premier établissement d'enseignement indigène d'Afrique du Sud.

Il existe depuis 2016 un syllabaire crée pour les langues siNtu, le Ditema tsa Dinoko ou Isibheqe.

 

John Dube est aussi l'auteur de Insila kaChaka (1933), le premier roman écrit en zoulou. Un autre écrivain pionnier du zoulou fut Reginald Dhlomo , auteur de plusieurs romans historiques sur les chefs de la nation zouloue au XIXe siècle : U-Dingane (1936), U-Shaka (1937), U-Mpande (1938), U-Cetshwayo (1952) and U-Dinizulu (1968). Benedict Wallet Vilakazi et, plus récemment, Oswald Mbuyiseni Mtshali, ont également apporté une contribution significative à la littérature zouloue.

Sur le plan musical Johnny Clegg et Sipho Mchunu, un travailleur blanc et un étudiant zoulou, ont changé la face de la musique sud-africaine à l'époque de l'apartheid, en enregistrant, de 1979 à 1985, une série d'albums où se mêlent musique occidentale et « musique zouloue »( notamment le fameux Asimbonanga ). En 1939, le morceau connu en France sous le titre de Le Lion est mort ce soir a comme titre d'origine Mbube, et est enregistré en zoulou par le chanteur sud-africain Solomon Linda.

Commentaires (4)

Jebgphels
no rx needed pharmacy http://pharmacylo.com/ canada pharmacies/account
Jbsdphels
Aggrenox caps http://onlinecanda21.com/ fda approved canadian online pharmacies
Abdgphels
canadian pharmaceuticals online https://canadianeve21.com/ Cytoxan
Jbsdphels
canada drugs pharmacy http://onlinecanda21.com/ overseas pharmacy forum

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 09/02/2020