Moulin rouge

Voici les fichiers MP3 qui vous permettront de revisiter le chant Voix par voix avec les paroles . Le fichier Tutti reprend toutes les voix égales, les fichiers soprano, alto et hommes vous permettent de revoir votre voix seule et les fichiers "plus" de redécouvrir votre voix avec les  autres voix en accompagnement. 

A la suite vous trouverez les fichiers MUS préparés par Sylvie.

 

Moulin Rouge est un chant de George Auric (Musique) et Jacques Larue (Paroles) immortalisant le célèbre cabaret parisien...
Elle a été interprétée entre autres par Les Compagnons de la Chanson...

Paroles:(soprano)

La la /la la /la--la /la Mou-/lin des a-/mours, tu /tour-nes tes /ai-les au /ciel des beaux /jours, mou-/lin des a-/mours.


Mon /coeur a dan-/sé sur /tes ri-tour-/nel-les, sans /même y pen-/ser mon /coeur a dan-/sé...

Ah mon /Dieu! qu'ils é-taient jo-/lis, les /yeux qui  valsaient dans   les /miens.
On s'ai-/mait presqu'à  la fo-/lie, et /cet a-mour te plai-sait /bien...

Des /mots de bon-/heur chan-/taient sur tes /ai-les, des /mots de bon-/heur, sim-ples /comme  nos /coeurs..

Dis /moi ché-/rie, dis-/moi que tu  /m'aimes,  dis-/moi, ché-/rie, que /c'est pour la  /vie.

Mou-/lin des a-/mours, tu /tour-nes tes /ai-les, au /ciel des beaux /jours, mou-/lin des a-/mours.

Comme /on a dan-/sé sur /tes ri-tour-/nel-les, tous /deux en-la-/cés, comme /on a dan-/sé...


Que de  /fois l'on a ré-pé-/té ces /mots qui chantaient dans   nos /coeurs.
Et pour-/tant-que m'es-t-il   res-/té de /tant de  rê-ves de bon-/heur?


Un /sim-ple mou-/lin qui /tour-ne ses /ai-les, un /sim-ple mou-/lin rou-ge /com-me mon /coeur!
Dis-/moi, ché-/rie, dis-/moi que tu /m'ai-mes, dis-/moi, ché-/rie que /c'est pour la /vie...


Mou-lin..-/Moulin  /de--ma /vie.
//

 

Paroles:(homme)


Mon /coeur /a dan-/sé.Bl'm /Mou--/lin /des a-/mours /aux beaux /jours 
Mou-/lin d'a-/mours. /

 

mon  /coeur /a dan-/sé /y pen-/ser 
On /a dan-/sé /

 


Qu'ils é-/taient  jo-/lis, les /yeux qui val-/saient 
Ah! /qu'ils  me /plai-saient /bien /

 

Des  /mots /de bon-/heur /Des mots /sim--ples /com-me nos /coeurs..


Dis-/moi, ché-/rie, dis-/moi que tu /m'ai-mes, dis-/moi, ché-/rie que /c'est pour la /vie... /

Mou--/lin /des a-/mours /aux beaux /jours, Mou-/lin d'a-/mours. /

 

Mon  /coeur /a dan-/sé /..en-la-/cés,  on /a dan-/sé /



On a /ré--pé-/té ces /mots qui chan-/taient  des /rê--ves /de bon-/heur /


Mou--/lin /de mon /coeur. /Mou-lin /rou--ge /com-me mon /coeur!

 


Dis-/moi, ché-/rie, dis-/moi que tu /m'ai-mes, dis-/moi, ché-/rie que /c'est pour la /
Bl'm /

bl'm /bl'm bl'm /bl'm /

Vos voix en numérique:
(andante: noire=90)

Tutti:

Soprano:

Alto:

Hommes:

Soprano plus:

Alto plus:

Hommes plus:

 

Les fichiers MUS de Sylvie:

 

Moulin rouge tuttiMoulin rouge tutti (2.12 Mo)

Moulin rouge sMoulin rouge s (2.12 Mo)

Moulin rouge sdMoulin rouge sd (2.12 Mo)

Moulin rouge aMoulin rouge a (2.12 Mo)

Moulin rouge adMoulin rouge ad (2.12 Mo)

Moulin rouge hMoulin rouge h (2.12 Mo)

Moulin rouge hdMoulin rouge hd (2.12 Mo)

Le Moulin Rouge

Le Moulin-Rouge est un cabaret parisien fondé en 1889 -la Belle Epoque- par Joseph Oller et Charles Zidler, qui possédaient déjà l'Olympia. Il est situé sur le boulevard Clichy, au pied de la Butte Montmartre. 

La Belle Époque est cette période de paix et d’optimisme marquée par le progrès industriel et un foisonnement culturel particulièrement riche. Les expositions universelles de 1889 (célébration du centenaire de la Révolution française et présentation de la tour Eiffel) et de 1900 en sont les symboles.  Montmartre, au milieu d’un Paris de plus en plus gigantesque et dépersonnalisé, a su garder une ambiance de village bucolique. Il y eut jusqu’à 30 moulins à vent sur la butte Montmartre (dont 12 rue Lepic) qui broyaient du grain, du maïs, du plâtre, de la pierre...  

Le , le Moulin-Rouge est inauguré au pied de la butte Montmartre à l'emplacement de l'ancien Bal de la Reine Blanche exploité par les mêmes propriétaires et dont les habitués se retrouveront dans le nouvel établissement de la place Blanche. Son créateur Joseph Oller et son directeur et associé Charles Zidler sont de redoutables hommes d’affaires, qui connaissent bien les goûts du public. L’objectif est de permettre aux plus riches de venir s’encanailler dans un quartier à la mode, Montmartre. 

Le lieu extravagant – le jardin est agrémenté d’un gigantesque éléphant – permet à toutes les populations de se mélanger. Petits employés, résidents de la place Blanche, artistes, bourgeois, hommes d’affaires, femmes élégantes et étrangers de passage s’y côtoient. Surnommé « Le Premier Palais des Femmes » par Oller et Zidler, le cabaret connaît rapidement un vif succès. 

Une architecture de salle révolutionnaire qui permettait des changements de décor rapides et où tous les publics se mélangeaient. Des soirées festives, au champagne, où l’on danse et rit énormément grâce à des attractions pleines d’humour et qui changent régulièrement, comme celle du Pétomane.

Une nouvelle danse inspirée du Quadrille ou « chahut » est de plus en plus populaire : le French Cancan, exécutée sur un rythme endiablé par des danseuses aux costumes affriolants avec des jupons et des culottes fendues. Des danseuses illustres resteront dans l’Histoire du Moulin-Rouge incluant la Goulue, Jane Avril, la Môme Fromage, Grille d’Égout, Nini Pattes en l’Air et Yvette Guilbert. Le Moulin-Rouge est un lieu aimé des artistes, dont le plus emblématique fut Henri de Toulouse-Lautrec. Ses affiches et ses tableaux assurèrent au Moulin-Rouge une notoriété rapide et internationale.

 

 

 

 

Moulin 4

La Butte Montmartre et le Sacré-Coeur

 

Moulin 1

Le Moulin Rouge

 

Moulin 2

Mouins de Montmartre (1842)

Montmartre

À la fin du XIXe siècle, il existait deux Montmartre : celui des fêtes et celui des artistes qui venaient y chercher la qualité de la lumière au-dessus de la pollution de la grande cité et les loyers modérés. Ces deux mondes cohabitaient et se mélangeaient avec deux valeurs communes : le plaisir et la beauté. Les artistes de Montmartre comptaient Henri de Toulouse-Lautrec, Auguste Renoir, Juan Gris, Georges Braque, Kees van Dongen, Guillaume Apollinaire, Alphonse Allais, Pablo Picasso, Marcel Proust, Maurice Utrillo, Amedeo Modigliani, Pierre Bonnard, Roland Dorgelès, Max Jacob, Pierre Mac Orlan. Au milieu d’une ville de plus en plus gigantesque et dépersonnalisée, Montmartre cultive son esprit village, grande famille qu’on s’est choisie, son aspect bucolique avec les vendanges, c'est-à-dire humain.

Moulin 3

La place du Tertre à Montmartre

Le Moulin-Rouge affiche « Bal, divertissements, variétés » ; Henri de Toulouse-Lautrec fête ses 25 ans, il est dans la salle. Visionnaires, Joseph Oller, créateur propriétaire, et Charles Zidler, directeur, imaginent un lieu rehaussé d’un gros moulin peint en rouge et illuminé la nuit afin d’être bien visible depuis les Grands boulevards et le bas de la rue Blanche. Le Moulin-Rouge, très différent des autres moulins de la butte Montmartre avait pour vocation essentielle d'être l'enseigne de l'établissement. Dessiné par Adolphe Willette, il fut le premier bâtiment électrifié de Paris. Sa forme et sa couleur immédiatement reconnaissables en ont fait un des emblèmes de Paris.

Dans la société de cette fin du XIXe siècle, « Le sexe était perçu comme une chose peu honorable et l'expression du plaisir n'existait que dans les amours illicites, réservés aux hommes. » Excepté en sculpture et en peinture, le corps féminin n'est jamais dévoilé (y compris les mains, porteuses de gants dans le beau monde, et les cheveux, toujours surmontés d'un chapeau agrémenté souvent d'une voilette). La curiosité excite l'imagination des hommes, leurs fantasmes les conduisent au Moulin-Rouge. La Goulue et autres chahuteuses dansent sur des rythmes endiablés et jouent de leurs "gambettes" dévoilées en partie. Dès le début pourtant, les hommes ont aussi la vedette, avec Valentin le Désossé. Ses deux personnages ont été des vedettes instantanées, mais Louise Weber, surnommée « la Goulue », est devenue avant l'heure une véritable « star » par son audace et son énergie. Tête d'affiche permanente, elle est le symbole du cancan et du Moulin-Rouge. Artiste la mieux payée de Paris, elle est adulée par Henri de Toulouse-Lautrec qui en fait son modèles favori.

 

En octobre 2019, le cabaret a fêté ses 130 ans.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 24/02/2020