Amazing grace

Amazing Grace est l'un des cantiques chrétiens les plus célèbres dans le monde anglophone. La première publication des paroles écrites date de 1779. Associé à diverses mélodies au fil des années, il est aujourd'hui interprété sur la musique de New Britain.

Le thème de ce cantique évoque la rémission des péchés par la foi en Dieu et le salut par la grâce (d'où le titre, qui peut se traduite en français par "grâce étonnante"), ce qui renvoie à son écriture par l'ancien négrier John Newton, qui se considère comme un pécheur repenti et sauvé par la grâce divine.

En français, son titre est traduit de différentes façons, dont aucune ne semble s'imposer : Grâce merveilleuse, Grâce étonnante, Incroyable pardon, Grâce infinie, Incroyable grâce, Grâce du ciel...

 

Voici les fichiers MP3 qui vous permettront de revisiter le chant Voix par voix avec les paroles . Le fichier Tutti reprend toutes les voix égales, les fichiers soprano, alto et hommes vous permettent de revoir votre voix seule et les fichiers "plus" de redécouvrir votre voix avec les  autres voix en accompagnement.

Vous trouverez à la suite les fichiers MUS de Sylvie...

Paroles:

 

 

I:
A
mazing  grace, how sweet the sound
That  saved a   wretch like me !
I  once was   lost, but  now am found was  blind, but   now I see.


II:
Twas  grace that   taught my  heart to fear, a
nd grace my   fears relieved;
How  precious   did that  grace appear the  hourI   first believed !


III:

Thro'  many   dan-gers,  toils and snares,
I  have already  come; 
Tis  grace hath   bro't me  safe thus far, and  grace will  lead me home.

 

IV:

When  we've been   there ten  thousand years,
Bright  shining   as the  sun, 
We've  no less   days to  sing
God's praise than  when we   first begun. 

Les fichiers MP3 avec paroles (andante: noire=80)

 

tutti:  

soprano:

alto:
 

tenor:

basse:
 

 

soprano plus:

alto plus: 

tenor plus:

basse plus:
   

Les fichiers MUS de Sylvie:

 

 

Amazing grace tuttiAmazing grace tutti (679.59 Ko)

 

Amazing grace sAmazing grace s (662.86 Ko)

Amazing grace sdAmazing grace sd (671.43 Ko)

 

Amazing grace altoAmazing grace alto (1.97 Mo)

Amazing grace adAmazing grace ad (673.88 Ko)

 

Amazing grace tAmazing grace t (668.57 Ko)

Amazing grace tdAmazing grace td (672.65 Ko)

 

Amazing grace bAmazing grace b (675.1 Ko)

Amazing grace bdAmazing grace bd (675.92 Ko)

I:
Grâce étonnante, au son si doux, Qui sauva le misérable que j'étais ;
J'étais perdu mais je suis retrouvé, J'étais aveugle, maintenant je vois.

II:

C'est la grâce qui m'a enseigné la crainte, Et la grâce a soulagé mes craintes.
Combien précieuse cette grâce m'est apparue À l'heure où pour la première fois j'ai cru. 

III:

De nombreux dangers, filets et pièges J'ai déjà traversé.
C'est la grâce qui m'a protégé jusqu'ici, Et la grâce me mènera à bon port. 

IV:

Quand nous serons là depuis dix mille ans, Brillant d'un éclat semblable au soleil,
ous n'aurons pas moins de jours pour louer Dieu, Que lorsque nous avons commencé.

(Aux six couplets d'origine (nous chantons les 3 premiers) écrits par Newton, s'ajoute dans la tradition orale afro-américaine un septième couplet (le 4ème pour nous) qui appartenait à l'origine à une chanson intitulée «Jerusalem, my happy home" et publiée en 1790. 

Les paroles furent écrites par le prêtre anglican John Newton, probablement en 1760 ou 1761, et publiées par Newton et William Cowper en 1779, dans la collection des Olney Hymns qui connut un grand succès en Angleterre.

John Newton (1725–1807) était initialement le capitaine d'un navire négrier et était connu pour sa débauche morale. Le , au cours d'une tempête dans l'Atlantique où son bateau faillit couler, il se convertit au christianisme. Après avoir survécu à cette tempête, il devient prêtre anglican et se retire du trafic d'esclaves, au point de devenir militant de la cause abolitionniste.

Une grande partie des paroles de ce cantique provient du Nouveau Testament. La première strophe par exemple renvoie à l'histoire du fils prodigue : dans l'évangile selon Luc, le père dit que « [son fils] était mort et il est vivant, il était perdu et il est retrouvé ». L'histoire de Jésus guérissant un aveugle, qui dit ensuite aux Pharisiens qu'il peut désormais voir, est racontée dans l'évangile selon Jean.


La musique de ce cantique n'a pas été composée par John Newton. Les paroles ont d'abord été chantées sur de nombreux autres airs avant d'être définitivement associées à la mélodie connue et publiée en 1835 sous le nom de New Britain par William Walker  . Cette mélodie était inspirée de deux airs populaires dont on ignore l'origine précise (Gallagher et ST.Mary).

La popularité d'Amazing Grace s'étendit aux États-Unis dès la fin du XVIIIe siècle6 mais c'est dans le contexte du mouvement de renouveau religieux Second Great Awakening au cours du XIXe siècle qu'elle prit une dimension considérable, sans doute encore renforcée par la qualité de l'association des paroles à l'air de New Britain au milieu du siècle.

Postérieurement, le succès de ce cantique s'étendit tout particulièrement aux noirs américains. Il devint même, dans les années 1960, chargé de symboles politiques : la version enregistrée en 1947 par Mahalia Jackson connut ainsi un grand succès, qui se poursuivit pendant les décennies suivantes ; cette version et de nombreuses autres accompagnèrent fréquemment les mouvements de défense des droits civiques, ou encore la lutte contre la guerre du Viêt-Nam.

Amazing 3

Version de 1779 dans les Olneys Hymns

 

Amazing1

John Newrton, auteur des paroles.

 

  Amazing 2

Partition de 1835 due à William Walker

 

Amazing 4

Amazing Grace

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 21/06/2020