Suivons tour à tour

Chanson galante et bacchique du XVIIème

Suivons suivons

tour à tour

Bacchus et le Dieu d'amour

Et glou glou glou

Et frou frou frou

J'ai bon courage

Il faut boire comme un trou

Pour aimer davantage

Quand j'aurai bu

quatre coups

J'en rendrai six aux amours

Et glou glou glou

Et frou frou frou

J'ai bon courage

Il faut boire comme un trou

Pour aimer davantage

Objets charmants et

gentils

Ce projet vous plairait-il?

Et glou glou glou

Et frou frou frou

J'ai bon courage

Il faut boire comme un trou

Pour aimer davantage

Voix numériques

Tutti  Soprano  Alto   Tenor   Basse 

Bacchus

Bacchus est un dieu romain correspondant à Dionysos dans la mythologie grecque, beaucoup plus ancien. Les Romains l'ont adopté, comme beaucoup d'autres divinités étrangères dans la mythologie romaine, en l'assimilant avec le vieux dieu italique Liber Pater.
C'est le dieu du Vin, de l'Ivresse, des Débordements, notamment sexuels.Priape est un de ses compagnons favoris. Les fêtes de Bacchus s'appellent les bacchanales.
Dieu de la vigne, de la fête et du vin. Il tient souvent à la main un thyrse, entouré de vigne et de lierre et est surmonté d'une pomme de pin. Le thyrse peut faire jaillir la vigne ou le lierre. Il peut s'incarner en taureau, en bouc et en serpent.
C'est aussi le père du théâtre et de la tragédie et il vit sur le mont Olympe.

 

Bacchus

Le Caravage (1593-1594)

Bacchus adolescent

Sculpture romaine du IIème siècle

Bacchus et Ariane

(Le Titien)

Bacchanale

Jules Dalou (vers 1895) Serres d'Auteuil

Liens de parenté mythologique:
Bacchus est le fils de Jupiter et de Sémélé, fille du roi de Thèbes, par translation du mythe de Dionysos.

Sémélé était une jeune princesse mortelle, aimée de Jupiter. Ce dernier trompa Junon et fit un enfant à Sémélé, Bacchus.

Par vengeance, Junon incite Sémélé à demander à Jupiter (qui a promis d'accomplir le souhait de la future mère) de se montrer dans sa gloire. Sémélé le lui demande ; Jupiter ne peut se dédire et s'exécute, mais en apparaissant sous sa forme réelle, il la foudroie. Cependant il recueille le fœtus et le coud dans sa cuisse, le cachant pour un temps de la vindicte de Junon.

Cette dernière ne désarme pas : une fois Bacchus né, elle délègue les Titans pour en finir avec lui. Ils le découpent en morceaux et le font bouillir dans un chaudron. Puis Mercure transforme l'enfant en un chevreau et le confie aux nymphes de Nysa. Une vigne dissimule leur grotte et le jeune dieu s'en nourrit.

D'autres racontent que les nymphes le retirèrent du milieu des cendres maternelles, et se chargèrent de l'élever. Quoi qu'il en soit, Bacchus passa toute son enfance loin de l'Olympe et des regards malveillants de Junon, dans les campagnes de Nysa, ville fabuleuse de l'Arabie Heureuse ou peut-être des Indes. Là, sa tante Ino, par ordre de Jupiter, veilla à sa première éducation avec le secours des Hyades, des Heures et des nymphes, jusqu'à ce qu'il fût en âge d'être instruit par les Muses et Silène.

Il devint le dieu de la Vigne, du Vin et des Festivités, mais aussi de la Danse, de la Végétation, des Plaisirs de la vie et de ses Débordements.

Devenu grand, il fit la conquête des Indes avec une troupe d'hommes et de femmes portant, au lieu d'armes, des thyrses et des tambours. Son retour fut une marche triomphale de jour et de nuit .

Ensuite, il passa en Égypte, où il enseigna l'agriculture et l'art d'extraire le miel ; il planta la vigne, et fut adoré comme étant le dieu du vin.

Bacchus 1
Bacchus
Michel-Ange 1497

La jeunesse de Bacchus

La jeunesse de Bacchus
peinture orgiaque (Bouguereau-1884)

Jupiter

Jupiter et Sémélé
(Ricci-1695)
Parc de versailles bassin de bacchus des
Bassin de Bacchus
Frères Marsy (1672-1675)
Parc de Versailles



Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 15/11/2017