Viva tutte le vezzose

Viva tutte le vezzose

donn' amabili graziose

che non hanno crudelta.

 

Viva sempre viva viva

che da loro sol deriva

la maggior felicita.

Vive toutes les charmantes

femmes aimables gracieuses

qui n'ont pas de cruauté.

 

Qu'elles vivent toujours

car d'elles seules provient

le plus grand bonheur!

avec votre voix en numérique

tutti       

soprani     

alti        

hommes 

GIARDINI FELICE (1716-1796)

Le violoniste et compositeur italien Felice Giardini , né le 12 avril 1716 à Turin, est un des principaux représentants du style galant. Felice Gardini a par ailleurs laissé une empreinte profonde sur la musique anglaise du XVIIIe siècle.

Choriste à la cathédrale de Milan, Felice Giardini étudie le chant, la composition et le clavecin. Il prend ensuite des cours de violon à Turin. Musicien dans un orchestre d'opéra à Rome puis au San Carlo de Naples, il improvise souvent des cadences au violon à la fin des arias, liberté qui lui vaudra, comme il le déclarera à Charles Burney, de recevoir une claque, donnée par le compositeur Niccolò Jommelli. Il se produit en tournée en Allemagne en 1748 et arrive en Angleterre vers 1750. Il fait sensation grâce à son jeu brillant et sa popularité atteint des sommets.

Giardini passera la majeure partie de sa vie à Londres, où il travaillera comme compositeur, violoniste, maître de musique et chef d'orchestre de l'Opéra-Italien pendant trente ans. Après avoir quitté Londres vers 1792, il gagne la Russie. Il mourra à Moscou, dans la misère, le 8 juin (nouveau style ; 28 mai ancien style) 1796.

Influencé par l'école de Mannheim, Giardini a surtout composé des pièces de musique de chambre. De 1751 à 1790, il a publié plus de trente recueils de musique instrumentale comprenant des sonates pour violon, pour clavecin avec violon et flûte, des trios (dont six pour guitare, violon et piano, opus 18, 1775), des quatuors, des quintettes, six concertos pour violon (opus 15, 1771-1772). Il a également composé des operas seria, des pasticcios et, en collaboration avec Charles Avison, un oratorio, Ruth (1763).

 

Felice Giardini d'après Giovanni Battista Cipriani

 

Felice Giardini

(d'après Giovanni Battista Cipriani)

 

Felice Giardini (1716 --1796) - String quartet No 4 Eb Major/ Cadenza Zagreb String quartet

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 20/11/2017