Kumbaya

Soprani - alti
I
Kumbaya, my Lordy, Kumbaya,
Kumbaya, my Lordy, Kumbaya,
Kumbaya, my Lordy, Kumbaya,
Kumbaya.

II
Someones's crying, Lordy Kumbaya
Someones's crying, Lordy Kumbaya
Someones's crying, Lordy Kumbaya,
Kumbaya.

III
Someones's laughing, Lordy Kumbaya
Someones's laughing, Lordy Kumbaya
Someones's laughing, Lordy Kumbaya,
Kumbaya.

 

Hommes

I   II   III   et IV
Kumbaya
Ku-umbaya
Kumbaya-a-a-a
Kumbaya

 

 

 

 

IV

Someones's sleeping, Lordy Kumbaya
Someones's sleeping, Lordy Kumbaya
Someones's sleep
ing, Lordy Kumbaya,
Kumbaya.

Vos voix en numérique:-seul)                            

soprano:              alto:                 hommes: 

avec les autres voix (en sourdine)

soprano:              alto:                 hommes:

toutes les voix:

tutti:      

Pendant de nombreuses années, on a cru cette chanson originaire d'Angola. Il s'est avéré, pourtant, que c'est en fait une création des Gullah, un peuple américain d'Afrique des Sea Islands le long de la côte de la Caroline du Sud et de la Géorgie.

Les Gullah étaient à l'origine des esclaves de l'Afrique de l'ouest, amenés aux USA au XVIIème siècle pour travailler dans les rizières ou les champs de coton. Après la Guerre Civile, nombre d'entre eux ont choisi de rester dans le pays que leur labeur avait rendu prospère et leurs descendants y vivent encore aujourd'hui. L'isolement des îles a permis à la communauté de garder une identité culturelle unique et caractéristique, avec une influence africaine persistante.

Leur langue, appelée également Gullah, est un créole d'anglais et de plusieurs langues d'Afrique de l'ouest. Les créoles sont souvent et mal à propos caractérisés comme des dialectes au mieux ou des abâtardissements au pire. En fait, ce sont des langues pleinement développées, aussi sophistiquées et riches que leurs parents linguistiques. (le Gullah est la langue des histoires de"Uncle Remus")

En Gullah "Kumbaya" signifie "Come by here" (Passe par ici), donc, les paroles pourraient être traduites par "Passe par ici, Seigneur, passe par ici".

On sait que des enregistrements de cette chanson ont été faits dans les années 1920, et elle est apparue sous forme imprimée dans les années 30. Son origine réelle est presque certainement bien plus ancienne.

La chanson a été emmenée par des missionnaires américains jusqu'en Angola, où elle est devenue très populaire. Pendant ce temps, elle était pratiquement oubliée aux Etats-Unis. Puis, dans les années 50 et 60, elle a été redécouverte en Afrique d'où on pensait qu'elle était issue. La mélodie obsédante et des paroles mystérieuses et évocatrices ont charmé les auditeurs et elle s'est répandue rapidement à travers l'Amérique du Nord où elle est restée un classique depuis.

Gullah1

La région d'implantation des Gullah s'étendait originellement du Sud-Est de la Caroline du Nord au Nord-Est de la Floride.

Kumbaya : The New London Chorale

Kum Ba Yah (Kumbaya My Lord) | Family Sing Along - Muffin Songs

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 05/05/2016