Les feuilles mortes

Les Feuilles Mortes

Les Feuilles mortes est une chanson française écrite par Jacques Prévert et composée par Joseph Kosma.

La chanson a pour origine un thème instrumental de la partition que Joseph Kosma avait composée pour le ballet de Roland Petit Le Rendez-vous (1945). Le refrain se calque sur un motif musical d'une mélodie pour une voix de soprano et piano, intitulée Poème d'octobre, composée par Jules Massenet en 1876. Sur ce motif, Prévert, auteur de l'argument du ballet, a écrit à l'intention de Marcel Carné, qui était désireux d'adapter au cinéma le sujet du ballet, un texte qu'il disait être « simple comme bonjour ». La chanson devait initialement figurer au générique du film de Carné, intitulé Les Portes de la nuit. Dans le film, seules des bribes en sont fredonnées par Diego (Yves Montand) puis par Malou (Nathalie Nattier).

Sorti en décembre 1946, le film est un échec commercial, mais la chanson va devenir au bout de quelques années un succès international.

Attention:

Modification le 13 mai ( Alto: suppression de la deuxième voix aux mesures 5-6 et 12-13)

Tutti : mesure 19: froi-de de l'oubli au lieu de Froide de l'oubli( 2 syllabes donc sur Froi-de)

PAROLES

Oh! je voudrais tant que tu te souviennes
Des jours heureux où nous étions amis
En ce temps-là la vie était plus belle
Et le soleil plus brûlant qu'aujourd'hui
Les feuilles mortes se ramassent à la pelle
Tu vois, je n'ai pas oublié...
Les feuilles mortes se ramassent à la pelle
Les souvenirs et les regrets aussi
Et le vent du nord les emporte
Dans la nuit froide de l'oubli
Tu vois, je n'ai pas oublié
La chanson que tu me chantais



Les feuilles mortes se ramassent à la pelle
Les souvenirs et les regrets aussi
Mais mon amour silencieux et fidèle
Sourit toujours et remercie la vie
Je t'aimais tant, tu étais si jolie
Comment veux-tu que je t'oublie?
En ce temps-là, la vie était plus belle
Et le soleil plus brûlant qu'aujourd'hui
Tu étais ma plus douce amie
Mais je n'ai que faire des regrets
Et la chanson que tu chantais
Toujours, toujours je l'entendrai!

 

C'est une chanson qui nous ressemble
Toi, tu m'aimais et je t'aimais
Et nous vivions tous deux ensemble
Toi qui m'aimais, moi qui t'aimais
Mais la vie sépare ceux qui s'aiment
Tout doucement, sans faire de bruit
Et la mer efface sur le sable
Les pas des amants désunis

 

FIchiers MP3 au tempo

TUTTI:             

     

SOPRANO:  

 

ALTO:              

 

HOMMES:    

 

Attention:

Modification le 13 mai ( Alto: suppression de la deuxième voix aux mesures 5-6 et 12-13)

Tutti : mesure 19: froi-de de l'oubli au lieu de Froide de l'oubli( 2 syllabes donc sur Froi-de)

Les fichiers Piano de Sylvie:

tutti:            

Sop:            

Sop D::       

 

Alto:            

Alto D:        

Hommes:    

Hommes D: 

YVES MONTAND - Les Feuilles Mortes

Vladimir Kosma

Vladimir Cosma est un compositeurvioloniste et chef d'orchestre franco-roumain, né le 13 avril 1940 à Bucarest (à l'époque dans le Royaume de Roumanie).

Il a composé la musique d'un grand nombre de films du cinéma français des années 1970, 1980 et 1990.

En 1968, Yves Robert lui confie sa première musique de film pour Alexandre le Bienheureux, en remplacement de Michel Legrand, trop occupé. Vladimir Cosma, depuis, a composé plus de trois cents partitions pour des films de longs métrages cinéma et séries télévisées.

 

Description de cette image, également commentée ci-après

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 13/05/2022