Prière de Moïse

La prière de Moïse est un choeur tirée de l'opéra  "Moïse en Egypte" de Gioacchino Rossini.

Moïse:
Des cieux où tu résides,
Grand Dieu, toi qui nous guides,
Comble les voeux timides d'un peuple gémissant.

Choeur:
Comble les voeux timides d'un peuple gémissant
Grand Dieu, grand Dieu

Eliazer:
Après un long orage, conduis-nous au rivage
Et sauve du naufrage tes fidèles Hébreux

Choeur:
conduis-nous au rivage, objet de tous nos voeux
Grand Dieu, grand Dieu

Marie:
O toi que tout révère aux cieux et sur la terre
Ecoute ma prière, protège tes enfants

Choeur:
O toi que tout révère, écoute nos accents
Grand Dieu, grand Dieu
Des cieux où tu résides, Grand Dieu, toi qui nous guides,
De tes enfants timides, termine les revers
Grand Dieu, tu vois nos fers

Grand Dieu, tu vois nos fers
 

 

 

 

Vos voix en numérique:

tutti:

soprano:

alto:

tenor:

basse:

Moïse

Eliazer

Marie


 

 

Partition à télécharger

Pour télécharger la partition , cliquez sur le lien suivant... Ensuite, vous pourrez l'imprimer!

 

Priere moise rossiniPrière de Moïse Rossini (354.48 Ko)

Mosè in Egitto (Moïse en Égypte) est un opéra italien en quatre actes de Gioachino Rossini, sur un livret d’Andrea Leone Tottola, tiré d’une tragédie de Francesco Ringhieri L’Osiride (1760) et créé au Teatro San Carlo de Naples le , par Michele Benedetti (Mosè) et Isabella Colbran (Anaide).

 
 

Rossini remania l’œuvre pour l'Académie Royale de Musique de Paris où elle fut présentée le sous le titre Moïse et Pharaon ou le Passage de la mer Rouge avec un nouveau livret d’Étienne de Jouy. Les interprètes étaient Nicolas-Prosper Levasseur (Moïse), Cinti (Anaï), Nourrit le jeune (Aménophis). La centième représentation de cette version eut lieu en 18381.

 

C’est cette prière (l’air le plus connu) qui accompagna le compositeur à la cathédrale Santa Croce de Florence en 1887, lorsque son corps fut ramené de Paris, où il était mort vingt ans plus tôt.

 
Décors de l’acte I du Moïse et Pharaon pour l’Académie royale de musique en 1827
Décors de l’acte III

Argument

Acte I

Le camp des Israélites en Égypte: Le chœur des israélites demande à être libéré de l’esclavage. Moïse les conjure d’avoir foi en Dieu. Son frère étant allé plaider leur cause auprès du pharaon, il revient accompagné de la sœur de Moïse et de sa nièce, Anaï, dont Aménophis (fils du pharaon) est amoureux. Les Israélites sont donc libérés, mais Anaï refuse de les suivre : elle aime Aménophis. Il s’ensuit le duo le plus exceptionnel selon Stendhal. Mais Anaï sent qu’elle ne peut rester auprès d’Aménophis et le pharaon menace de revenir sur sa décision. Moïse menace à son tour l’Égypte d’une vengeance divine en levant son bâton vers le ciel : la nuit tombe sur l’Égypte.

Acte II

Dans le palais du pharaon. Sinaïde, le pharaon et Aménophis, accompagnés d’un chœur, regrettent la nuit dans laquelle l’Egypte est plongée. Le pharaon appelle Moïse pour qu’il fasse revenir la lumière avec son bâton, ce qu’il obtient. Mais Aménophis apprend que son père lui a réservé pour épouse une princesse assyrienne. Pris d’une rage terrible, et fou de douleur à l’idée qu’Anaï puisse lui échapper, Aménophis forme le projet de tuer Moïse.

Acte III

 

Ballet en trois mouvements des Égyptiens en l’honneur de leur déesse. Moïse vient demander la libération de son peuple promise par le pharaon, mais le prêtre Osiris veut d’abord que les israélites rendent hommage à leur déesse. Moïse, indigné, lève encore son bâton et les sept plaies s’abattent sur l’Égypte. Elles ne cesseront que lorsque Moïse le décidera. Osiris, puis Moïse viennent ensuite demander justice au pharaon qui menace les Égyptiens de les chasser en les enchaînant. Final impressionnant.

 

Acte IV

Les Hébreux dans le désert. Aménophis rejoint Anaï en cachette : il est prêt à renoncer à son futur titre de pharaon elle accepte de l’épouser. Mais Moïse entraîne les siens, Anaï est obligée de les suivre. Et malgré les supplications d’Aménophs auprès de Moïse, rien de fléchit la volonté du guide. Aménophis le prévient alors que son père a prévu d’attaquer les Hébreux et qu’il choisira le camp du pharaon. L’armée égyptienne avance. Moïse, pris entre les soldats et la mer Rouge voit les flots s’ouvrir devant lui. L’opéra se termine lorsque les eaux se referment sur les Égyptiens avec le Cantique.

Rossini

Gioachino Rossini (Giovacchino Antonio Rossini pour l'état civil)  est un compositeur italien né le à Pesaro (alors dans les États pontificaux) et mort le à Paris.

Comptant parmi les plus grands compositeurs du XIXe siècle, par l'importance et la qualité de son répertoire, son nom se rattache surtout à l'opéra : ses œuvres les plus populaires sont encore de nos jours Le Barbier de Séville, La Cenerentola (d'après Cendrillon), La Pie voleuse, L'Italienne à Alger et Guillaume Tell. Il a aussi laissé des œuvres de musique sacrée, notamment un Stabat Mater et une Petite messe solennelle composée dans ses dernières années.

Bon vivant et gastronome à la table réputée, il a composé des pages culinaires, leur donnant le nom de ses opéras (« bouchées de la Pie voleuse », « tarte Guillaume Tell ») et baptise ses Péchés de vieillesse selon son inspiration gourmande (Hachis romantique, Petite valse à l'huile de ricin). Le « tournedos Rossini » est une recette célèbre nommée en son honneur, dont certains auteurs lui attribuent la paternité.

Description de cette image, également commentée ci-après

Rossini photographié par Nadar

Cénotaphe de Gioachino Rossini au cimetière du Père-Lachaise (division 4)

Commentaires (1)

1. javier checa 24/10/2018

Salut,
En essayant de télécharger la partition, le lien n'est pas opérationnel et je ne pouvais pas le télécharger.

pourriez-vous m'aider à obtenir ce score en pdf

merci

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 14/09/2016